logo BDSP

Base documentaire


  1. Fulltext. Médication neuroleptique et risque de dyskinésie tardive : une enquête auprès de psychiatres et d'omnipraticiens du Québec : Médicaments psychotropes : aspects psychosociaux.

    Article - En français

    Fulltext.

    Traduction en anglais : Neuroleptic medication decisions and the risk of tardive dyskinesia : A survey of psychiatrists and general practitioners in Quebec.

    Chez les patients schizophrènes adultes, l'incidence des dyskinésies tardives (DT) durant les premiers cinq ans de traitement aux neuroleptiques peut atteindre 35%. La prévention de cet effet iatrogénique reste pourtant un objectif secondaire pour les cliniciens.

    Cette étude explore l'influence de variables relatives aux patients et aux médecins sur les décisions de prescription de neuroleptiques et sur la prévention des DT.

    En réponse à 12 vignettes cliniques décrivant un patient schizophrène traité depuis cinq ans au moyen de 20 mg par jour d'halopéridol, 352 psychiatres et 279 omnipraticiens ont pris des décisions de prescription simulées.

    L'âge du patient, la présence des symptômes psychotiques, la présence de DT ainsi que l'efficacité du traitement médicamenteux variaient systématiquement dans les vignettes.

    Résultats 

    Seul l'age du patient n'a pas d'effet sur les décisions.

    La plupart des médecins réduisent les doses pour les patients en rémission.

    Dans les cas de psychose active, les décisions sont affectées par la présence de DT et l'efficacité du traitement.

    Les psychiatres ont tendance à augmenter ou à réduire les doses, les omnipraticiens à changer la médication.

    Très peu de médecins choisissent de cesser la médication.

    Les psychiatres plus jeunes ont tendance à prescrire plus prudemment.

    Conclusions 

    Les prescriptions similaires pour patients jeunes et âgés sont inquiétantes, ces derniers étant plus à risque de développer des DT irréversibles. (...)

    Mots-clés Pascal : Schizophrénie, Psychose, Toxicité, Dyskinésie, Tardif, Neuroleptique, Psychométrie, Facteur risque, Posologie, Pratique professionnelle, Personnel sanitaire, Homme, Système nerveux pathologie, Trouble neurologique, Mouvement involontaire, Extrapyramidal syndrome

    Mots-clés Pascal anglais : Schizophrenia, Psychosis, Toxicity, Dyskinesia, Late, Neuroleptic, Psychometrics, Risk factor, Posology, Professional practice, Health staff, Human, Nervous system diseases, Neurological disorder, Involuntary movement, Extrapyramidal syndrome

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 97-0302890

    Code Inist : 002B02U01. Création : 15/07/1997.