logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Une pharmacovigilance hors des sentiers battus : La phytovigilance ou la pharmacovigilance des plantes médicinales.

    Article, Communication - En français

    Traduction en anglais : Drug surveillance of herbal medicines.

    Journées Françaises de Pharmacovigilance Bordeaux (FRA), 1996/11/06.

    L'utilisation croissante des plantes médicinales justifie la mise en place d'une pharmacovigilance active.

    En effet, la majorité des produits échappe à tout contrôle et à toute réglementation.

    Quant aux plantes médicinales ayant pu justifier d'une autorisation de mise sur le marché dite allégée, la connaissance de leur toxicité repose essentiellement sur leur réputation traditionnelle d'innocuité.

    Les données de la littérature témoignent du danger de la phytothérapie, danger lié aux risques de contamination par des substances toxiques diverses, aux risques d'erreurs et de substitution par une autre plante.

    De même, depuis 1985 les Centres Régionaux de Pharmacovigilance ont enregistré prés de 341 effets indésirables susceptibles d'être liés à un produit ou médicament de phytothérapie, ce qui représente 0.35 pour cent de l'ensemble des notifications ; si le nombre de cas rapportés est faible, il va en augmentant, ce qui est la preuve d'un début de prise de conscience des professionnels de santé de l'intérêt et des risques des plantes médicinales.

    Mais tant que l'ensemble des médicaments à base de plantes ne relèvera pas de la réglementation générale du médicament, il existera une sous notification importante avec le risque de ne pas identifier à temps un problème de santé publique.

    Mots-clés Pascal : Plante médicinale, Origine végétale, Phytothérapie, Pharmacognosie, Effet secondaire, Toxicité, Pharmacovigilance, Article synthèse, Homme

    Mots-clés Pascal anglais : Medicinal plant, Plant origin, Phytotherapy, Pharmacognosy, Secondary effect, Toxicity, Pharmacovigilance, Review, Human

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 97-0269320

    Code Inist : 002B02A04. Création : 15/07/1997.