logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Nutrition parentérale à domicile chez l'adulte : enquête multicentrique en Europe en 1993 : ESPEN - Home Artificial Nutrition Working Group.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Home parenteral nutrition in adults : a multicentre survey in Europe in 1993.

    Une enquête rétrospective a été réalisée en 1994, incluant 496 patients adultes qui ont débuté une nutrition parentérale à domicile (NPAD) au cours de l'année 1993, au sein de 75 centres répartis dans 13 pays européens.

    Pour les pays ayant enregistré plus de 80% des nouveaux cas (423 patients), l'incidence et la prévalence furent estimées dans une échelle de 0,2 à 4,6 patients et de 0,3 à 12,2 patients pour 1 000 000 habitants par an, respectivement.

    Chez les patients étudiés, la maladie sous-jacente était soit un cancer (42%), une maladie de Crohn (15%), une maladie vasculaire (13%), une entérite radique (8%), un syndrome d'immunodéficience acquise (4%) ou autre (18%), Le syndrome du grêle court et l'obstruction intestinale étaient les deux indications majeures pour la NPAD, respectivement dans 31% et 22% des cas.

    Soixante-trois pour cent des centres avaient une équipe de nutrition.

    La NPAD était le plus souvent administrée via un cathéter central tunnélisé (73%) et sous le mode cyclique nocturne (90%), alors qu'elle était la seule source de nutrition dans 33% des cas.

    Seulement 44% de patients prenaient en charge de manière autonome leur NPAD.

    La présente étude indique que le cancer est devenu actuellement l'indication majeure pour la NPAD en Europe ; il existe cependant une grande hétérogénéité dans les indications parmi les pays européens ayant participé à l'enquête. (...)

    Mots-clés Pascal : Alimentation, Voie parentérale, A domicile, Europe, Epidémiologie, Réanimation, Homme, Adulte

    Mots-clés Pascal anglais : Feeding, Parenteral administration, At home, Europe, Epidemiology, Resuscitation, Human, Adult

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 97-0220512

    Code Inist : 002B27B07. Création : 21/05/1997.