logo BDSP

Base documentaire


  1. Androgen use by athletes : A reevaluation of the health risks.

    Article - En anglais

    Selon des estimations, il aurait entre un et trois millions d'athlètes (hommes et femmes) aux Etats-Unis qui consomment des androgènes.

    Leur usage est associé à des problèmes hépatiques, à une modification du profil sanguin lipidique, à l'infertilité, à des blessures musculotendineuses et à des troubles psychologiques.

    Bien que les athlètes aient accès aux androgènes depuis plus de 50 ans, il y a peu d'évidence à l'effet que leur usage soit la cause de préjudice à long terme ; en outre, les effets secondaires associés à une consommation modérée d'androgènes sont généralement bénins et réversibles.

    Nous croyons que l'incidence de sérieux problèmes de santé associés à l'usage des androgènes est exagérée.

    Mots-clés Pascal : Sportif, Dopage, Testostérone, Stéroïde, Facteur risque, Muscle strié, Hypertrophie, Etats Unis, Amérique du Nord, Amérique, Sport, Médecine sport, Androgène, Hormone testiculaire, Hormone stéroïde sexuelle, Homme

    Mots-clés Pascal anglais : Athlete, Doping, Testosterone, Steroid, Risk factor, Striated muscle, Hypertrophy, United States, North America, America, Sport, Sports medicine, Androgen, Testicular hormone, Sex steroid hormone, Human

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 97-0165994

    Code Inist : 002B02V. Création : 21/05/1997.