logo BDSP

Base documentaire


  1. Durée limite de travail et fréquence cardiaque : Approche théorique.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Work time limit and heart rate : a theoretical approach.

    La durée de maintien d'un travail diminue quand son intensité augmente.

    Cette relation générale définit l'endurance et représente une caractéristique individuelle.

    Connaître la fonction d'épuisement individuelle permet : - dans une optique de performance, de prédire le niveau idéal d'intensité pour une durée d'effort déterminée ; - dans une optique de santé au travail, de prédire le niveau d'effort à ne pas dépasser pour une intervention de durée déterminée.

    L'auteur utilise la fréquence cardiaque pour estimer la charge relative de travail.

    Admettant une relation durée limite/intensité relative de type exponentiel, il préconise d'utiliser une moyenne logarithmique des fréquences cardiaques instantanées au lieu d'une moyenne arithmétique, pour mesurer l'intensité moyenne d'un exercice.

    Il détermine la fonction individuelle d'épuisement à partir de cette grandeur.

    Cette méthode offre l'avantage de mieux prendre en compte les valeurs crêtes pour des activités comportant des phases intenses, particulièrement dans le domaine anaérobie lactique.

    Mots-clés Pascal : Charge travail, Performance, Epuisement usure, Homme, Durée travail, Endurance, Comparaison interindividuelle, Intensité, Fréquence, Rythme cardiaque, Coeur, Médecine travail

    Mots-clés Pascal anglais : Workload, Performance, Occupational burnout, Human, Work period, Endurance, Interindividual comparison, Intensity, Frequency, Heart rate, Heart, Occupational medicine

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 96-0478911

    Code Inist : 002B29C01. Création : 10/04/1997.