logo BDSP

Base documentaire


  1. Child age and caseworker attention in child protective services investigations.

    Article - En anglais

    Les tout petits sont plus aptes à devenir des victimes de mauvais traitements graves ou fatals, et ceci aux mains d'agresseurs masculins.

    Cet article considère dans quelle mesure les cas de mauvais traitements des tout petits bénéficient de plus de services sociaux, de soins individuels tels que des visites à domicile et de contacts téléphoniques et dans quelle mesure ils s'averéront des cas prouvés de maltraitance, surtout lorsque l'agresseur est un homme.

    Dans un échantillon aléatoire de 293 cas d'enfants maltraités et négligés dans un vaste comté de l'état de New York en 1993, on a noté que les plus jeunes enfants recevaient plus de services en général.

    Alors que l'âge constitue un facteur important une fois que les mauvais traitements ont été confirmés, il ne joue pas un rôle d'égale importance dans la prise de décision à savoir si on cherchera à confirmer qu'il y a eu mauvais traitements.

    Le sexe de l'agresseur ne constitue pas un élément servant à prédire si on prodiguera des services sociaux.

    Mots-clés Pascal : Enfant maltraité, Victimologie, Enfant, Homme, Age préscolaire, Service santé, Organisation santé, Etats Unis, Amérique du Nord, Amérique, Services sociaux, Offre, Soin, Prise décision, Protection infantile

    Mots-clés Pascal anglais : Child abuse, Victimology, Child, Human, Preschool age, Health service, Public health organization, United States, North America, America, Social assistance, Offer, Care, Decision making

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 96-0446730

    Code Inist : 002B18H05B. Création : 10/04/1997.