logo BDSP

Base documentaire


  1. Attitudes envers le dépistage et la prévention des cancers mammaires et ovariens avec prédisposition héréditaire. Enquête auprès des femmes gynécologues de la région Nord de la France.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Attitudes of female gynaecologists about screening and prevention of familial breast and ovarian cancers in the North of France.

    La recherche directe des mutations des gènes de prédisposition chez les femmes à risque héréditaire de cancer du sein est maintenant possible.

    Nous avons interrogé par courrier les gynécologues femmes du collège des gynécologues médicaux de la région Nord pour savoir quelle serait leur propre position par rapport à la recherche d'une mutation de BRCA1 si elles avaient elles-mêmes un risque héréditaire.

    Notre objectif était de savoir si ces femmes informées accepteraient ce test génétique moléculaire et ses conséquences, dans l'état actuel des connaissances.

    Cent-quatre-vingt-trois gynécologues ont été interrogées.

    Le taux de réponse est de 56,3%. Vingt-quatre pour cent des gynécologues qui ont répondu signalent un antécédent de cancer du sein au premier degré.

    La plupart (87,4% ; IC 95% : 81-93,8) souhaiteraient une recherche de mutation de BRCA1 si elles avaient un risque héréditaire.

    Le pourcentage de femmes qui accepteraient la recherche de mutation est significativement plus faible quand il existe un antécédent de cancer du sein au premier degré (72,0 vs 92,3% ; p=0,02).

    Les raisons invoquées pour faire le test sont avant tout un meilleur dépistage ou une meilleure prévention (69,7%) et la mesure d'un risque personnel (49,4%). Pour le cancer du sein, 93,2% (IC : 88,4-98) accepteraient un protocole de dépistage et 30,1% (IC : 21,3-38,9) accepteraient une mastectomie bilatérale prophylactique. (...)

    Mots-clés Pascal : Tumeur maligne, Glande mammaire, Ovaire, Prédisposition, Héréditaire, Gène suppresseur tumeur, Dépistage, Diagnostic, Mutation, Attitude, Enquête, Médecin, Spécialité médicale, Femme, Homme, France, Europe, Nord, Prévention, Glande mammaire pathologie, Ovaire pathologie, Appareil génital femelle pathologie, Maladie héréditaire, Gène BRCA1

    Mots-clés Pascal anglais : Malignant tumor, Mammary gland, Ovary, Predisposition, Hereditary, Tumor suppressor gene, Medical screening, Diagnosis, Mutation, Attitude, Inquiry, Physician, Medical specialty, Woman, Human, France, Europe, North, Prevention, Mammary gland diseases, Ovarian diseases, Female genital diseases, Genetic disease

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 96-0428908

    Code Inist : 002B20E02. Création : 10/04/1997.