logo BDSP

Base documentaire


  1. Evolution of premature mortality in Belgium from 1974 to 1989.

    Article - En anglais

    Cette étude a pour but de décrire l'évolution des taux standardisés de mortalité prématurée et d'A.P.V.P. (années potentielles de vie perdue) en Belgique de 1974 à 1989.

    Les résultats présentés concernent d'abord la Belgique dans sa globalité, et ensuite comparent les trois régions (Flandre, Wallonie et Bruxelles) et les 43 arrondissements.

    Trois périodes quinquennales ont été utilisées pour ces comparaisons (1974-1978,1980-1984,1985-1989).

    Les résultats confirment la décroissance régulière de la mortalité prématurée générale : en quinze ans, les taux de mortalité toutes causes dans le groupe d'âge 1-69 ont diminué de 27% pour le sexe masculin et de 26.5% pour le sexe féminin.

    Les valeurs correspondantes pour les taux d'A.P.V.P. sont respectivement de 24% et 25%. En comparaison avec les autres régions, la Flandre se caractérise par des taux faibles dans les trois périodes étudiées, ainsi que par les pourcentages de décroissance les plus élevés.

    L'analyse par arrondissement confirme que la mortalité est plus élevée dans le sud du pays, non seulement pour le sexe masculin, mais aussi pour le sexe féminin dans la dernière période, de 1985 à 1989.

    Les taux d'A.P.V.P. à Bruxelles se situent entre ceux de la Flandre et ceux de Wallonie pour le sexe masculin, mais ils sont encore plus élevés que les taux wallons pour le sexe féminin, dépassant les taux flamands de 24%.

    Mots-clés Pascal : Mortalité, Précoce, Epidémiologie, Evolution, Variation géographique, Belgique, Europe, Année potentielle vie perdue

    Mots-clés Pascal anglais : Mortality, Early, Epidemiology, Evolution, Geographical variation, Belgium, Europe

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 96-0423217

    Code Inist : 002B30A01A2. Création : 10/04/1997.