logo BDSP

Base documentaire


  1. Quelle éthique possible en psychologie clinique ? Réflexion sur le cadre et les objectifs d'un travail avec des personnes séropositives (VIH).

    Article - En français

    Traduction en anglais : Which acceptable ethic in clinical psychology ? A study of the framework and aims of a clinical follow-up with HIV-positive patients - Forensic psychology.

    Cette réflexion précise les interactions nécessaires entre la recherche et le travail clinique du psychologue travaillant auprès de personnes infectées par le virus VIH.

    Elle veut rappeler que la personnalité ne se résume pas à un statut sérologique mais préexiste bien antérieurement au virus.

    Ce point de vue mériterait de s'affirmer, malgré le climat d'urgence (le SIDA est une maladie mortelle), les pressions sociales (maladie transmissible), et les pressions économiques.

    Le travail du psychologue consiste, à partir de l'analyse de la demande d'un sujet, à l'aider à retrouver du lien, du sens à sa vie.

    Les auteurs prennent l'exemple des enjeux psychologiques liés à l'annonce par le patient de sa séropositivité ou de son SIDA à une personne de son entourage.

    Chaque histoire est singulière ; la réponse à une demande de soutien psychologique ne sera donc pas universelle, la même pour tous.

    La déontologie du psychologue doit s'y employer.

    Mots-clés Pascal : SIDA, Virose, Infection, Séropositivité, Immunopathologie, Immunodéficit, Psychologue clinicien, Personnel sanitaire, Rôle thérapeutique, Personnalité, Homme

    Mots-clés Pascal anglais : AIDS, Viral disease, Infection, Seropositivity, Immunopathology, Immune deficiency, Clinicien psychologist, Health staff, Therapeutic role, Personality, Human

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 96-0384822

    Code Inist : 002A26N03B. Création : 10/04/1997.