logo BDSP

Base documentaire


  1. Hémoglobinopathies et rétinopathies au CHU de Lomé.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Sickle cell retinopathies in Lome University Hospital.

    But Les complications rétiniennes des hémoglobinopathies sont mal connues chez nous.

    Ce travail a pour objectif de les étudier chez les malades recrutés selon une base hospitalière.

    Matériel et méthodes D'octobre 1993 à août 1995,66 malades recrutés à partir du département d'hématologie clinique et ayant tous une électrophorèse sur acétate de cellulose, ont eu un bilan ophtalmologique comportant essentiellement l'angiofluorographie.

    Résultats L'âge moyen des malades est de 26,92 ans avec des extrêmes de 5 ans et 50 ans ; ils se répartissent en 34 formes SC (51,51%), 15 SS (22,72%), 11 AC (16,66%), 2 AS (3,03%), 2CC (3,03%) et 2 A2F (3,03%). On a noté des rétinopathies chez 38 malades soit 57,57% des cas dont 55,26% de formes proliférantes contre 44,73% de formes non proliférantes.

    Les rétinopathies sont essentiellement présentes chez les SC (26 SC sur 34, soit 76,47%) et avec une grande proportion de formes proliférantes (21 SC sur 26, soit 80,76%). Conclusion Les complications rétiniennes sont fréquentes chez les drépanocytaires togolais ; elles sont péjoratives car dominées dans l'ensemble par des proliférations.

    Elles devraient bénéficier d'un dépistage plus précoce et d'une prophylaxie adéquate incluant le laser.

    Mots-clés Pascal : Hémoglobinopathie, Néovascularisation, Rétine, Complication, Togo, Afrique, Homme, Hémopathie, Anémie hémolytique, Oeil pathologie, Rétinopathie

    Mots-clés Pascal anglais : Hemoglobinopathy, Neovascularization, Retina, Complication, Togo, Africa, Human, Hemopathy, Hemolytic anemia, Eye disease, Retinopathy

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 96-0375060

    Code Inist : 002B19A01. Création : 10/04/1997.