logo BDSP

Base documentaire


  1. Seasonality of thyrotoxicosis.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Variations saisonnières de la thyrotoxicose.

    En 1982, lors d'une étude prospective menée dans 12 villes d'Angleterre, 4 du Pays de Galles, on a noté des variations saisonnières dans le diagnostic des nouveaux cas de thyrotoxicose par mesure de l'index de thyroxine libre et de T4 libre.

    Date du diagnostic, date du 1er prélèvement sanguin anormal.372 nouveaux cas en 1982.

    Il y a significativement plus de cas en avril et septembre qu'entre octobre et mars.

    Il n'y a pas de différence selon la gravite de la maladie.2 pics selon l'âge : 55-64 ans : maladie de Graves, et 75-84 : goitre nodulaire toxique.

    La variation saisonnière est plus nette dans le 1er groupe ; 12 semaines en moyenne entre le début des troubles et le diagnostic.

    Les variations dans l'époque du diagnostic reflètent les variations du début des troubles.

    Ces variations seraient liées aux variations d'apport d'iode, elles-mêmes liées à la consommation de lait : les aliments pour vache sont supplémentés en iode (variations de un à cinq entre lait d'été et d'hiver).

    Mots-clés Pascal : Endocrinopathie, Variation saisonnière, Royaume Uni

    Mots-clés Pascal anglais : Endocrinopathy, Seasonal variation, United Kingdom

    Notice produite par :
    CHUSA - Centre de Documentation en Santé Publique - Faculté Saint-Antoine

    Cote : RAM750101626

    Code Inist : . Création : 199406.