logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. L'infection à Chlamydia trachomatis : facteurs de risques.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Genital chlamydial infection : risk factors.

    Les infections à Chlamydia trachomatis représentent la cause la plus fréquente de stérilité tubaire.

    La prévalence du portage de Chlamydia trachomatis (CT) dans les voies génitales est diversement appréciée suivant les auteurs et semble plus importante dans la population jeune.

    Objectifs 

    Evaluer la prévalence de l'infection génitale à CT dans une population consultant soit dans un dispensaire de maladies sexuellement transmissibles (MST), soit dans un centre de planification et d'éducation familiales (CPEF) en Côte d'Or.

    Juger de l'opportunité d'un dépistage systématique et par quelle méthode.

    Apprécier le niveau d'information de cette population sur les MST et leur prévention.

    Méthodes 

    Consultants : 270 hommes et 331 femmes ont été dépistés par un prélèvement urétral chez l'homme ou endocervical chez la femme.

    Un questionnaire est rempli par le médecin ainsi qu'une demande de sérologie à Chlamydia trachomatis.

    La technique de recherche de CT sur les prélèvements a été réalisée par la méthode d'immunofluorescence directe (Syva microtrack).

    Résultats 

    La prévalence des prélèvements positifs à CT a été de 18,5% pour les hommes et 20% pour les femmes du dispensaire de MST et de 17,9% pour le CPEF.

    Chez la femme, la positivité est fortement corrélée avec une glaire louche et un col inflammatoire (RR=4,64, p<0,01).

    La sérologie était positive chez 45,5% des hommes et 32,5% des femmes du dispensaire contre 21,2% au CPEF. (...)

    Mots-clés Pascal : Chlamydia trachomatis, Chlamydiaceae, Chlamydiales, Bactérie, Dépistage, Fréquence, Facteur risque, Age, Sexe, Chlamydiose, Bactériose, Infection, France, Europe, Epidémiologie, Appareil génital pathologie, Maladie sexuellement transmissible, Homme, Asymptomatique

    Mots-clés Pascal anglais : Chlamydia trachomatis, Chlamydiaceae, Chlamydiales, Bacteria, Medical screening, Frequency, Risk factor, Age, Sex, Chlamydiosis, Bacteriosis, Infection, France, Europe, Epidemiology, Genital diseases, Sexually transmitted disease, Human, Asymptomatic

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 96-0306566

    Code Inist : 002B05F05. Création : 10/04/1997.