logo BDSP

Base documentaire


  1. Amnesty International - Rapport 1996.

    Ouvrage - En français

    La torture, les massacres, et les « disparitions » déshonorent la communauté internationale tout entière.

    Ceux qui appuient sur la détente ou torturent à l'électrochoc ne sont pas seuls responsables de ces atrocités.

    Tout aussi coupables sont les gouvernements qui fournissent des armes et du matériel pour torturer, mutiler et tuer.

    Pour ces gouvernements, avantages politiques et profits économiques l'emporte sur les droits de l'homme.

    Ils devraient être tenus responsables lorsqu'ils permettent que les armes soient livrés à des forces dont il est notoire qu'elles violent les droits fondamentaux de la personne.

    Ce rapport d'Amnesty International fait état des atteintes aux droits de l'homme commises dans 146 pays.

    Aucune région du monde n'est épargnée.

    Les homicides arbitraires perpétrés par des forces gouvernementales et des groupes armés d'opposition demeurent impunis.

    C'est le règne de la torture.

    Des prisonniers d'opinion sont derrière les barreaux.

    Des procès qui sont de pures parodies de justice sont intentés à des prisonniers politiques, quand ces derniers ne sont pas emprisonnés sans même être jugés.

    Ce rapport s'inscrit dans la campagne que mène Amnesty International dans le monde entier pour mettre fin à ces atteintes aux droits de l'homme.

    Mots-clés Pascal : Rapport activité, Torture, Monde

    Mots-clés Pascal anglais : Progress report, Torture, World

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : JF50/0031

    Code Inist : 002B30A03B. Création : 10/04/1997.