logo BDSP

Base documentaire


  1. Commentaires du code de déontologie médicale.

    Ouvrage - En français

    Par rapport au précédent, le présent code accentue l'affirmation des droits des malades, la nécessité de les informer et de les protéger.

    Il prend en compte l'élargissement du rôle du médecin, au-delà des soins traditionnels qui faisaient parler de « ministère » dans le code de 1947, pour promouvoir la santé publique ; il reconnaît sa fonction de conseil, il insiste sur sa compétence et son entretien dans un contexte d'exercice moins libéral ou plus réglementé.

    Des principes généraux se dégagent d'une rédaction qui a dû tenir compte de nombreux facteurs, sans pouvoir toujours respecter la simplicité souhaitable. 1-Le premier répond à la primauté de la personne. 2-Le deuxième principe, propre à la médecine française et qui conforte la primauté de la personne, est un principe de liberté. 3-Une troisième catégorie de principes concerne les qualités exigibles du médecin, du fait de la mission qui lui est confiée par la société.

    Il est personnellement responsable de ses actes avec, en corollaire, la nécessité de son indépendance professionnelle. 4-Enfin ces principes, pour être appliqués, appellent un certain nombre de règles, précisées pour un exercice individuel ou des échanges de toutes sortes avec d'autres médecins ou d'autres professionnels de santé.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Etude critique, Jurisprudence, France

    Mots-clés Pascal anglais : Critical study, Jurisprudence, France

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : LF00/0083

    Code Inist : 002B30A09. Création : 10/04/1997.