logo BDSP

Base documentaire


  1. Les vivants et la mort: essai de sociologie

    Ouvrage - En français

    Ce livre est une tentative de faire avancer la connaissance sociologique du phénomène de la mort.

    L'auteur l'a construit sur le contraste entre la culture des noirs brésiliens où la mort est honorée, intégrée, et la culture industrielle de l'Occident, qui tente de nier la mort au profit du producteur-consommateur.

    Ce culte brésilien du « cindomblé », qu'il connaît bien, l'auteur nous en donne des images saisissantes: les rites permettent aux morts de rester détenteurs de la vie et précepteurs des vivants, dans une communauté qui relie le Ciel et la Terre.

    Mais cette égalité est insupportable pour notre société de consommation, la première, sans doute, à refuser un statut aux défunts.

    Cependant, la mort niée resurgit en névrose, folie, et l'homme privé de sa finitude cesse d'être un sujet actif de l'histoire.

    Une étude de l'agonie et des circonstances de la mort médicalisée nous montre que se constitue une « thanatocratie » irresponsable et dangereuse, qui tue sans le dire.

    Cette pratique de la mort reflète la violence simbolique du profit dominateur.

    Libérer la mort et la réintégrer au devenir social, cette revendication, qui commence à grandir, fera plus que toute autre pour changer la vie, car c'est la mort qui permet la naissance, transforme la vie en histoire consciente, c'est la mort qui instaure la liberté.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Sociologie, Mort, Attitude, Relation soignant soigné, Euthanasie, Brésil, Pays industrialisé, Afrique

    Mots-clés Pascal anglais : Sociology, Death, Attitude, Health staff patient relation, Euthanisia, Brasil, Industrialized country, Africa

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : ENSP ZB00-0019

    Code Inist : RESH. Création : 199406.