logo BDSP

Base documentaire


  1. Sida et crise de la relation médecin-malade.

    Communication - En français

    8èmes journées francophones de thérapie familial systémique. Lyon.

    Avec les progrès de la recherche médicale et thérapeutique, la médecine dite « humaniste » fait place à une médecine de plus en plus technicisée dont les maîtres-mots sont devenus le professionnalisme, la compétence, l'efficacité et la performance.

    La médecine générale s'en est trouvée dévalorisée.

    Parallèlement, sous l'influence du modèle américain, les patients ont de plus en plus tendance à se considérer comme des clients « ayant droit à la santé ».

    Or, en France, les aptitudes relationnelles ne font pas partie des critères de sélection des futurs médecins.

    On peut donc s'attendre à ce que la relation médecin-malade connaisse une « crise ».

    Il semble que la pandémie du VIH puisse en éclairer des aspects déterminants, peut-être sous un jour extrême, mais sans doute exemplaire.

    Le terme de « crise » fait référence, ici, à une perte des repères habituels, qui mettent un individu en déséquilibre dans la perception qu'il a de lui-même et de ses rôles sociaux.

    Cette crise est un processus qui peut être transitoire.

    Son déroulement est marqué par un dérèglement du système de défense habituel du sujet, se trouvant alors obligé de recourir à des défenses de plus en plus archaïques.

    Le dépassement de cette crise nécessiterait une réorganisation du système défensif.

    Mots-clés Pascal : Relation médecin malade, Déontologie, Témoignage, Séropositivité, Maladie, Représentation mentale, SIDA, Trouble anxieux

    Mots-clés Pascal anglais : Physician patient relation, Deontology, Testimony, Seropositivity, Disease, Mental representation, AIDS, Anxiety disorder

    Notice produite par :
    DEP93 - Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199701.