logo BDSP

Base documentaire


  1. Fulltext. Protection maladie et disparités sociales de consommations médicales.

    Congrès - En français

    Fulltext.

    International Health Economics Association. Vancouver (Canada).

    Un élément essentiel de l'évaluation d'un système de santé porte sur son aptitude à permettre à toutes les personnes malades d'accéder aux soins médicaux. 98,5% de la population résidant en France est protégée par un système obligatoire d'assurance maladie qui prend en charge 91% des dépenses d'hospitalisation, 56% des soins ambulatoires, 45% des biens médicaux.

    Pour tout ou partie de la part non remboursée, 85% des personnes font appel à une assurance complémentaire.

    Les soins de spécialiste et de dentiste sont les moins remboursés, et les personnes appartenant aux couches les plus pauvres, ouvriers, employés, personnes sans couverture complémentaire, présentent, en même temps qu'un état de santé dégradé, une moindre consommation.

    Aussi bien du point de vue de la proportion de consommateurs (accès aux soins) que de la dépense moyenne, on montre qu'une meilleure prise en charge sociale des dépenses médicales (taux de remboursement plus élevé) réduit les disparités sociales de consommation médicale, en niveau comme en structure.

    Mots-clés Pascal : Protection sociale, Morbidité, Consommation, Soin, Age, Sexe, Enquête, Donnée statistique, France, Santé, Dépense

    Mots-clés Pascal anglais : Welfare aids, Morbidity, Consumption, Care, Age, Sex, Survey, Statistical data, France, Health, Expenditure

    Notice produite par :
    CREDES - Centre de Recherche, d'Etudes et de Documentation en Economie de la Santé (devenu IRDES)

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199701.