logo BDSP

Base documentaire


  1. Le médicament, instrument thérapeutique ou objet de destruction ?

    Article - En français

    Traduction en anglais : Prescribing drugs : between treatment and complicity with self-destruction.

    Les médicaments, en principe destinés à soulager ou guérir, sont impliqués dans la grande majorité des tentatives de suicide, dont le nombre est estimé à 10'000 par année en Suisse.

    Les médecins, pris entre l'exigence de traitements efficaces et l'accusation de complicité, se trouvent dans une position inconfortable qui peut les inciter à banaliser les tentatives de suicide médicamenteuses.

    En s'appuyant sur leurs connaissances pharmacologiques et la constatation des dommages physiques minimes, ils risquent de retarder des traitements pourtant indispensables au vu du sombre pronostic des gestes auto-agressifs.

    Nous proposons quelques lignes directrices tenant compte des incertitudes de la prescription de médicaments.

    Mots-clés Pascal : Tentative suicide, Médicament, Prescription médicale, Médecin, Pratique professionnelle, Ethique, Déontologie, Homme

    Mots-clés Pascal anglais : Suicide attempt, Drug, Medical prescription, Physician, Professional practice, Ethics, Deontology, Human

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 96-0193246

    Code Inist : 002B18C11. Création : 199608.