logo BDSP

Base documentaire


  1. Bruit et santé.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Noise and health.

    Les bruits ou les sons de niveaux élevés (L = 85 dB (A)) peuvent provoquer chez les personnes exposées des pertes auditives de perception permanentes, souvent accompagnées d'acouphènes, de recrutement et de diplacousie (effets auditifs).

    A des niveaux non lésionnels pour l'ouïe, le bruit (par exemple le bruit environnemental) peut occasionner toute une série de réactions physiologiques et psychologiques (effets non auditifs) telles que : réactions de stress, réactions végétatives, gêne subjective, interférences avec la parole, perturbation du sommeil, etc.

    Le bruit pourrait donc, à travers ces effets, sinon provoquer du moins aggraver un état pathologique préexistant, notamment dans le cas de maladies psychiques et cardiovasculaires.

    La gêne est reliée à la sensibilité au bruit, à la perturbation du sommeil ainsi qu'au stress, et joue un rôle important en matière de réglementation du bruit environnemental.

    Quelques aspects de l'ordonnance fédérale sur la protection contre le bruit « OPB » surtout en rapport avec le bruit de la navigation aérienne sont également discutés.

    Mots-clés Pascal : Environnement, Homme, Trouble dû au bruit, Audition, Sommeil, Système nerveux autonome, Prévention, Oreille pathologie, ORL pathologie, Système nerveux pathologie

    Mots-clés Pascal anglais : Environment, Human, Acoustic trauma, Hearing, Sleep, Autonomic nervous system, Prevention, Ear disease, ENT disease, Nervous system diseases

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 96-0182481

    Code Inist : 002B30A02B. Création : 199608.