logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Les vascularites rétiniennes.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Vasculitis of retina.

    But Le but de cette étude est de déterminer les étiologies des vascularites rétiniennes dans la population marocaine.

    Matériel et méthodes Nous présentons une étude rétrospective sur 108 cas de vascularites rétiniennes hospitalisées au service d'Ophtalmologie « B », sur une période de 5 ans (1987-1993).

    Tous nos patients ont bénéficié d'un examen ophtalmologique complet, d'une angiographie fluorescéinique, d'une vision des couleurs, d'un examen général et d'un bilan biologique.

    Résultats Plusieurs étiologies ont été retrouvées.

    Elles sont dominées par la maladie de Behçet qui représente à elle seule 74 cas, dont 19 sont compliqués de néovascularisation rétinienne.

    Cinq cas de vascularite ont été rattachés à une infection de voisinage ou à distance.

    L'origine tuberculeuse a été retrouvée dans trois cas.

    Dans cinq cas, l'étiologie a été représentée par la sarcoïdose, la maladie de Eales, la syphilis, l'atteinte virale herpétique et l'arthérosclérose.

    L'étiologie a été indéterminée dans 21 cas.

    La néovascularisation rétinienne a été retrouvée chez 30% de nos patients.

    La thérapeutique préconisée dans cette série consiste en une corticothérapie, une photocoagulation des territoires d'ischémie rétinienne et une vitrectomie en cas d'hémorragie de vitré.

    Les immunosuppresseurs ont été utilisés dans les cas de maladie de Behçet et dans les uvéites sévères.

    L'évolution sous traitement, avec un recul moyen de 3 ans, est marquée par une stabilisation dans 32% des cas, ...

    Mots-clés Pascal : Vascularite, Rétine, Etiologie, Maroc, Afrique, Homme, Appareil circulatoire pathologie, Vaisseau sanguin pathologie, Oeil pathologie, Rétinopathie

    Mots-clés Pascal anglais : Vasculitis, Retina, Etiology, Morocco, Africa, Human, Cardiovascular disease, Vascular disease, Eye disease, Retinopathy

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 96-0120963

    Code Inist : 002B07. Création : 199608.