logo BDSP

Base documentaire


  1. La reprise de travail après infarctus du myocarde. Quand redouter une invalidité ultérieure et comment la prévenir ?

    Article, Communication - En français

    Traduction en anglais : Retourn to work after myocardial infarction. What risks for future incapacity and how to prevent it ?

    Dialogues "somaticiens-psychiatres". Congrès. Paris FRA, 1995/03/15.

    A l'expérience, la reprise d'activité professionnelle après infarctus du myocarde se fait en moyenne dans 75% des cas.

    Elle a lieu globalement plus tard que ce que suggèrent les cardiologues.

    Elle se fait dans près d'un tiers des cas au prix d'un aménagement de poste de travail, quelquefois accompagné de diminution de salaire.

    Les facteurs qui conditionnent ces difficultés de reprise d'emploi sont rarement médicaux.

    Il y a indiscutablement des patients chez qui l'état cardiaque contre-indique la reprise d'emploi antérieur.

    Il peut s'agir d'une altération de la fonction ventriculaire, d'une ischémie myocardique résiduelle, de troubles du rythme induits par l'effort.

    Mais, en général, il y a peu de relations entre des constatations cardiologiques (faites au moyen d'explorations invasives ou non invasives) après infarctus du myocarde et la reprise d'emploi.

    L'âge intervient, mais de façon marginale.

    Par contre, on constate que le taux de reprise d'emploi est étroitement lié à des facteurs socioprofessionnels, tels le niveau de formation, la catégorie socioprofessionnelle, le secteur professionnel, la taille de l'entreprise, les contraintes physiques liées à l'emploi.

    Le contexte économique actuel est un facteur défavorable supplémentaire.

    A ces facteurs socioprofessionnels prédominants, il faut ajouter des facteurs psychologiques liés aux conséquences de l'accident cardiaque, favorisant dépression et anxiété, et gênant la réinsertion professionnelle.

    Celle-ci...

    Mots-clés Pascal : Infarctus, Myocarde, Appareil circulatoire pathologie, Cardiopathie coronaire, Myocarde pathologie, Reprise travail, Activité professionnelle, Délai, Analyse statistique, Prédiction, Evolution, Médecine travail, Rôle thérapeutique, Homme

    Mots-clés Pascal anglais : Infarct, Myocardium, Cardiovascular disease, Coronary heart disease, Myocardial disease, Back to work, Professional activity, Time lag, Statistical analysis, Prediction, Evolution, Occupational medicine, Therapeutic role, Human

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 96-0094800

    Code Inist : 002A26L10. Création : 199608.