logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Enquête sur l'utilisation des classifications internationales (DSM III-R-CM-10) en France, en psychiatrie libérale et publique.

    Article, Communication - En français

    Traduction en anglais : Use of international classifications of disease (DSM III-R, ICD-10) among french psychiatrists.

    DSM IV : une meilleure approche des troubles de l'humeur ? Symposium. Paris FRA, 1995/05/13.

    Six cent cinquante trois psychiatres français ont bien voulu répondre à un questionnaire qui leur a été adressé par courrier, sur les classifications internationales.

    Une grande majorité d'entre eux les utilise, essentiellement dans le domaine de la recherche, et 94% d'entre eux possèdent un exemplaire du DSM III-R.

    Prés des 3/4 ont utilisé cette classification au moins une fois dans le cadre d'études scientifiques ou d'enquêtes naturalistes.

    Par contre, un peu plus de la moitié ne l'utilise que de façon très irrégulière à des fins diagnostiques, alors que l'ICD-10 est plus utilisée par les psychiatres hospitaliers.

    Sa cotation est en effet prévue pour rendre compte de l'activité hospitalière à l'administration.

    L'apport de ces classifications internationales à la formation des médecins généralistes et des étudiants est souligné, mais à condition d'y associer un enseignement de la sémiologie et de la nosographie classiques.

    On peut également noter que, en particulier chez les psychiatres les plus jeunes, la terminologie tend à évoluer : c'est ainsi que la notion de trouble obsessionnel remplace progressivement le diagnostic de névrose obsessionnelle.

    Mots-clés Pascal : Classification, Psychiatrie, Diagnostic and Statistical Manual III, Version revisée, International Classification of Diseases 10, Utilisation, Pratique professionnelle, Psychiatre, Enquête, France, Europe, Secteur public, Secteur privé, Personnel sanitaire, Diagnostic, Recherche scientifique, Formation professionnelle, Homme

    Mots-clés Pascal anglais : Classification, Psychiatry, Diagnostic and Statistical Manual III, Revised drafting, International Classification of Diseases 10, Use, Professional practice, Psychiatrist, Inquiry, France, Europe, Public sector, Private sector, Health staff, Diagnosis, Scientific research, Occupational training, Human

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 96-0093456

    Code Inist : 002B18B02. Création : 199608.