logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Positive and negative consequences of serving in a un peace-keeping mission. A follow-up study.

    Article, Communication - En anglais

    International congress on military medicine. Augsburg DEU, 1994/06/05.

    Le soldat utilisé dans une mission de maintien de la paix des Nations Unies a un rôle plus complexe et, sous certains aspects, une tâche complètement différente de celle des soldats ordinaires.

    Plus de 40.000 Norvégiens ont participé à des opérations militaires des Nations Unies.

    Afin d'étudier les conséquences positives et négatives de ce type de service, un échantillon représentatif du personnel ayant fait partie des contingents norvégiens de l'UNIFIL dans un ou plusieurs des 26 contingents ayant fait du service de 1978 à 1991, a été étudié sur une période moyenne de 6,6 ans après le service.

    L'étude montre que ce groupe n'est pas une partie aberrante de l'ensemble de la population, sous l'aspect socio-démographique.

    Ces hommes avaient une motivation adéquate et ils donnent à leur expérience, considérée avec un certain recul, une bonne évaluation.

    Leur santé avant, pendant et après le service dans une mission des Nations Unies est généralement bonne.

    Ils ont subi de nombreux stress de nature spécifique mais relativement peu souffert du stress plus classique lié au combat.

    Le rapatriement, qui était relativement commun dans les premières phases de la mission, est prédicteur d'un avenir défavorable dans toute une série de domaines.

    Quinze pour cent de ce sous-échantillon a atteint, dans l'échelle d'évaluation du syndrome post-traumatique, un niveau qui représente un risque trois fois plus élevé que dans un échantillon de contrôle.

    Mots-clés Pascal : Service militaire, ONU, Mission professionnelle, Usage pacifique, Armée, Résultat, Complication, Etude longitudinale, Homme

    Mots-clés Pascal anglais : Military service, UNO, Professional responsability, Peaceful use, Army, Result, Complication, Follow up study, Human

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 96-0079792

    Code Inist : 002B30A01A2. Création : 199608.