logo BDSP

Base documentaire


  1. Les femmes à haut risque de cancer du sein : peut-on définir en France un groupe de femmes qui pourraient participer à un essai de prévention ?

    Article - En français

    Le cancer du sein tue en France, chaque année, plus de 10 000 femmes.

    Toute forme de prévention doit donc être considérée avec la plus grande attention.

    Trois facteurs sont associés à un risque élevé du cancer du sein : être âgée de 50 ans ou plus ; avoir des antécédents de cancer du sein chez la mère et au moins une soeur (surtout si le cancer du sein est survenu précocèment), ou avoir des antécédents personnels de mastopathie bénigne proliférante avec atypie cellulaire.

    Les femmes à très haut risque pourraient se définir par celles qui réunissent ces trois facteurs, mais cette population ne correspond qu'à 800 femmes environ pour la France entière.

    En élargissant la définition des femmes à très haut risque aux femmes de 50 ans ou plus, qui ont une mastopathie proliférante avec atypie cellulaire, et des antécédents familiaux définis par : « au moins deux cas s'il s'agit de la mère ou d'une soeur ; au moins trois cas s'il s'agit des tantes, grand-mères, ou filles », le nombre de femmes concernées serait de l'ordre de 40 000 en France.

    Ethiquement, il semble possible de proposer à ce groupe de femmes un essai de prévention sachant qu'1 sur 2 développera un cancer du sein dans les 30 ans.

    Mots-clés Pascal : Tumeur maligne, Glande mammaire, Prévention, France

    Mots-clés Pascal anglais : Malignant tumor, Mammary gland, Prevention, France

    Notice produite par :
    MRPS - Maison régionale de la promotion de la santé (devenue GRPS)

    Code Inist : 002B30A03C. Création : 199608.