logo BDSP

Base documentaire


  1. Avortement et contraception : nouveaux droits, nouvelles libertés.

    Article - En français

    Contraceptions et avortements, conjugués aux progrès sociaux, améliorent l'ensemble des paramètres péri-natals : morbidité et mortalité maternelles, foetales et néonatales.

    D'une étude récente, il ressort que la détresse est plus forte avant qu'après l'avortement, que les réactions négatives sévères sont rares et les conséquences immédiates et tardives sont moins graves et moins fréquentes qu'après un avortement thérapeutique.

    La liberté conquise n'a-t-elle pas ouvert un espace plus vaste sinon aux désirs, du moins à la volonté consciente de la grossesse ?

    En tout cas cette liberté ne peut en rien s'assimiler à une « facilité », une « commodité » : l'avortement est et restera un acte grave pour la femme, n'en déplaise aux détracteurs de cette liberté.

    Aujourd'hui, dans la France de 1995, vingt ans après le vote d'une loi, apparue comme assez largement satisfaisante, il y a encore de réelles et préoccupantes difficultés d'application.

    Mots-clés Pascal : Avortement provoqué, Planning familial, France

    Mots-clés Pascal anglais : Induced abortion, Family planning, France

    Notice produite par :
    MRPS - Maison régionale de la promotion de la santé (devenue GRPS)

    Code Inist : 002B30A03C. Création : 199608.