logo BDSP

Base documentaire


  1. Causes des échecs de la prévention de l'allo-immunisation foeto-maternelle dans le système Rhésus anti-D.

    Article - En français

    L'allo-immunisation anti-érythrocytaire Rhésus D dont la genèse est connu depuis une cinquantaine d'années entraîne chez la femme enceinte de groupe sanguin Rhésus négatif porteuse d'un enfant de groupe Rhésus positif, une incompatibilité foeto-maternelle.

    Cette pathologie peut induire des conséquences graves chez le foetus, le nouveau-né et parfois la mère.

    L'incidence de l'allo-immunisation anti-érythrocytaire Rhésus D était élevée jusqu'à la découverte plus ou moins empirique dans les année 60 d'une méthode de prévention par injection de gamma-globulines anti-D, généralement appliquée depuis 1970.

    La mise en oeuvre de cette prophylaxie a conduit à des résultats très appréciables puisque le nombre de cas d'allo-immunisations anti-D a spectaculairement décru jusqu'aux années 80 mais n'ont pas totalement disparu.

    Quelques propositions sont donc faites visant à réduire le nombre d'échecs.

    Elles ont pour objectif de tendre vers une incidence nulle de l'allo-immunisation anti-D. (Tableaux, phot.).

    Mots-clés Pascal : Gestation, Immunité, Système RH, Groupe sanguin

    Mots-clés Pascal anglais : Pregnancy, Immunity, «Rh»-System, Blood group

    Notice produite par :
    MRPS - Maison régionale de la promotion de la santé (devenue GRPS)

    Code Inist : 002B30A03C. Création : 199608.