logo BDSP

Base documentaire


  1. Le dépistage de masse du cancer colorectal.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Mass screening for colorectal cancer.

    Dans l'état actuel de nos connaissances, seule une stratégie de dépistage des tumeurs intestinales peut faire évoluer à court terme le problème posé par le cancer colorectal.

    L'efficacité théorique du dépistage par rectoscopie a été bien établie par des études cas-témoins.

    L'acceptabilité de ce mode de dépistage n'est pas connue.

    L'efficacité réelle reste à démontrer...

    Quatre études sur une base de population sont en cours en Europe (Angleterre, Danemark, France, Suède).

    Le test Hémoccult est proposé tous les 2 ans.

    Le taux de participation se situe entre 55 et 65% lors de la première campagne de dépistage et reste élevé lors de la répétition du test.

    En France, pour obtenir un taux de participation élevé, le test doit être remis par les médecins généralistes, puis envoyé par la poste aux non-consultants.

    Les résultats de ces études seront disponibles dans un délai de 1 à 3 ans.

    Ils sont nécessaires pour savoir si cette stratégie permet dans la pratique de diminuer la mortalité par cancer colorectal. (R. A.).

    Mots-clés Pascal : Tumeur maligne, Dépistage, Colon, Rectum, Endoscopie, Méthode étude, Royaume Uni, Danemark, France, Suède, Bourgogne

    Mots-clés Pascal anglais : Malignant tumor, Medical screening, Colon, Rectum, Endoscopy, Investigation method, United Kingdom, Denmark, France, Sweden, Bourgogne

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : 96 V

    Code Inist : 002B30A01A02. Création : 28/06/1996.