logo BDSP

Base documentaire


  1. La santé otage de son système.

    Ouvrage - En français

    « Nous avons le meilleur système de santé du monde » est une idée encore très répandue : elle est fausse.

    On entend encore : « Touche pas à la Sécu » ou « Non à la fermeture de la maternité X ».

    Ces slogans sont sonores mais simplistes.

    Notre système de santé n'est pas plus performant que beaucoup d'autres et coûte de plus en plus cher.

    Or, il n'est pas nécessaire de dépenser plus pour soigner mieux.

    La qualité des soins dispensés n'est pas proportionnelle aux dépenses engagées.

    Les réformes du système se succèdent et s'épuisent sans que la situation s'améliore vraiment.

    M. Binst et F.X. Schweyer ont adopté le parti pris de l'observation concrète pour mettre en lumière le déficit de régulation du système : l'absence d'arbitre, la pléaide de responsables isolés et cloisonnés, chacun dans son domaine, le manque de coordination de l'offre de soins.

    Ce point est capital et les nombreux projets de réforme n'en ont pas mesuré le caractère essentiel.

    Le lecteur est invité à découvrir comment fonctionne au quotidien le système de santé.

    Sept chapitres présentent des situations réelles, concrètes où on voit travailler des médecins, des infirmières, des directeurs d'hôpital, les représentants de la tutelle de l'Etat ou de l'Assurance maladie.

    Mots-clés Pascal : Hôpital, Planification, Protection sociale, Etude critique, France, Région, Pays industrialisé, Contrôle, Dépense, Santé, Etude cas

    Mots-clés Pascal anglais : Hospital, Planning, Welfare aids, Critical study, France, Region, Industrialized country, Check, Expenditure, Health, Case study

    Notice produite par :
    CREDES - Centre de Recherche, d'Etudes et de Documentation en Economie de la Santé (devenu IRDES)

    Cote : 09562

    Code Inist : 002B30A11. Création : 28/06/1996.