logo BDSP

Base documentaire


  1. Succès et paradoxes des antidépresseurs : vers une médicalisation réductrice des comportements et des émotions ?

    Article - En français

    La découverte de l'iproniazide puis de l'imipramine, à la fin des années 1950, a ouvert la voie des chimiothérapies antidépressives.

    Celles-ci allaient révolutionner le traitement et le pronostic de la maladie.

    Des travaux analysant le rôle des systèmes neuronaux impliquant la sérotonine dans les mécanismes de régulation de l'affectivité et des émotions sont à l'origine d'une deuxième génération d'antidépresseurs.

    Or ces substances agissent aussi sur de multiples perturbations des instincts et des comportements.

    Et l'efficacité et la bonne tolérance de ces nouveaux produits soulèvent des problèmes inattendus de surconsommation médicamenteuse.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Antidépresseur, Psychotrope, Chimiothérapie, Traitement, Efficacité, Tolérance, Consommation, Médicament, Pronostic

    Mots-clés Pascal anglais : Antidepressant agent, Psychotropic, Chemotherapy, Treatment, Efficiency, Tolerance, Consumption, Drug, Prognosis

    Logo du centre Notice produite par :
    Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) - Réseau documentaire

    Code Inist : 002B30A11. Création : 28/06/1996.