logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Preceding birth intervals and child survival : searching for pathways of influence.

    Article - En anglais

    De nombreuses études ont montré que l'intervalle entre deux naissances influence la survie des jeunes enfants.

    On connaît mal, par contre, les causes à l'origine de ce phénomène.

    Théoriquement, plusieurs mécanismes peuvent intervenir, certains en phase prénatale (déplétion nutritionnelle de la mère affectant le développement foetal ; prématurité et petit poids de naissance ; défaut d'observance des consultations prénatales), d'autres en phase postnatale (allaitement défectueux ; compétition avec les frères et soeurs plus âgés ; transmission de vecteurs infectieux par les membres de la fratrie).

    Pour y voir plus clair, les auteurs présentent ici la synthèse de 17 études rétrospectives effectuées chacune dans un pays en développement différent, dans le cadre des « Demographic and Health Surveys ».

    L'interrogatoire auprès des mères portait sur les 5 années antérieures et ne concernait pas les premier-nés.

    Un intervalle court (inférieur à 18 mois) par rapport à la naissance précédentemultipliait les taux de mortalité néonatale (entre 0 - 1 mois) et infantile précoce (entre 1 et 18 mois) par un facteur égal, respectivement, à 2,29 et 2,24.

    Ces moyennes reflètent des disparités entre les pays, allant d'un facteur 1,11 (au Zimbabwe) à 4,85 (au Mali).

    Inversement, un long délai par rapport à la naissance précédente (supérieur à 3 ans) abaissait le risque de mortalité infantile d'environ 20% entre 0 et 6 mois.

    Mots-clés Pascal : Survie, Mortalité, Enfant, Indicateur nutritionnel, Statistique, Etats Unis

    Mots-clés Pascal anglais : Survival, Mortality, Child, Nutritional indicator, Statistics, United States

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.