logo BDSP

Base documentaire


  1. Islam and family planning acceptance in Bangladesh.

    Article - En anglais

    Les difficultés rencontrées dans les pays musulmans pour mettre en place des programmes de planification familiale sont très souvent rapportés à l'Islam.

    Cependant, l'Islam, comme toutes les autres grandes religions du monde, est un corps de doctrines qui donnent lieu à des interprétations différentes.

    Ainsi, au Bangladesh, où 85-% des habitants sont musulmans, les données sont très contradictoires quand il s'agit d'analyser la nature de l'opposition au contrôle des naissances.

    Les auteurs ont choisi pour cadre de leur étude une région rurale du Bangladesh, connue pour son conservatisme religieux.

    Alors que les femmes mettent souvent en avant des convictions religieuses, en particulier celles de leur mari, pour expliquer leur opposition à la planification familiale, des entretiens avec les maris ramènent l'opposition d'origine religieuse à des proportions plus modestes.

    Sur les 106 maris, identifiés par leurs épouses comme opposés, 26-% ont déclaré que le couple utilisait déjà des contraceptifs, 50-% des non-utilisateurs ont déclaré avoir une opinion favorable par rapport au contrôle des naissances, et seulement 23-% s'y sont déclarés opposés pour des raisons religieuses.

    Les conclusions amènent les auteurs à réfléchir plus avant sur la méthodologie à suivre dans de telles enquêtes et à recommander une double stratégie pour la mise en place de programmes de planification familiale-en discuter avec les couples (et non avec les femmes seules) et avec les chefs religieux.

    Mots-clés Pascal : Planning familial, Religion, Enquête, Milieu rural, Islam

    Mots-clés Pascal anglais : Family planning, Religion, Inquiry, Rural environment, Islam

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Cote : 14861

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.