logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Fulltext. Lymphadénite liée à la vaccination par le BCG. Mozambique.

    Article - En français / anglais

    Fulltext.

    Traduction en anglais : Lymphadenitis associated with BCG immunization. Mozambique.

    En 1986 à Maputo, Mozambique, la couverture vaccinale du BCG chez les enfants de 12 à 23 mois a été estimée à 96%. En raison d'une augmentation anormale des cas de lymphadénites liés au vaccin, un système de surveillance a été misen place. 6 centres de santé ont examinés 716 enfants nés entre le 1er janvier et le 1er juillet 1987.

    Un taux d'atteinte élevé est observé : 7,4% des enfants vaccinés.

    La proportion de porteurs de cicatrices (686 enfants au total) était la même chez les enfants ayant une adénite (96%) que chez ceux qui n'en avaient pas (95,5%). On n'a pas noté de corrélation significative entre un faible poids de naissance et l'apparition de lymphadénite et il semble peu probable qu'une mauvaise stérilisation du matériel et/ou des techniques incorrectes de vaccination en soient la cause.

    Les vaccins provenaient de l'Institut Pasteur, de laboratoires japonais et des laboratoires Connaught, mais les données incomplètes n'ont pas permis de trouver un lien entre les cas de lymphadénites et un vaccin ou un lot déterminé.

    D'autres régions du pays utilisant le vaccin Pasteur ont été touchées.

    Aussi, l'UICT conseille de diluer de moitié le vaccin Pasteur et l'OMS, qui attribue la fréquence de lymphadénites au dosage et au type de vaccin utilisé, recommande d'administrer aux enfants de moins de 1 an 0,05 ml de vaccin au lieu de0,1 ml.

    Les gestionnaires des programmes PEV devraient enregistrer le type de vaccin et les numéros des lots, et surveiller les effets secondaires.

    Mots-clés Pascal : Nouveau né, Vaccin, Complication, Enquête, Mozambique

    Mots-clés Pascal anglais : New born, Vaccine, Complication, Inquiry, Africa

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Cote : 5328

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.