logo BDSP

Base documentaire


  1. La placenta de madres desnutridas.

    Article - En ESP

    Traduction en anglais : The placenta of undernourrished women.

    Dans cet article l'auteur résume à partir d'une revue de la littérature les conséquences physiologiques d'une malnutrition maternelle sur les fonctions placentaires de transfert de nutriments et d'échanges gazeux.

    Les études montrent chez les femmes appartenant à des milieux socio-économiques bas, qui en général souffrent d'un état de malnutrition : une réduction du poids du placenta allant de 100 à 250 g, une diminution du nombre de cotyledons, de la masse villeuseet de la superficie capillaire périphérique ainsi qu'une augmentation de l'épaisseur des villosités.

    Diverses altérations morphologiques existent également parmi lesquelles une augmentation des dépots de fibrine et des infarctus et hémorragies placentaire.

    Certains paramètres biologiques sont également modifiés : diminution de l'estriol et du pregnandiol urinaire, des protéïnes, de l'ADN et de l'ARN total.

    L'impact de la malnutrition maternelle sur le placenta semble être la conséquence d'une réduction du flux sanguin utero-placentaire.

    Ce dernier est dépendant de divers mécanismes physiologiques.

    Chez la mère malnutrie les mécanismes homeostatiques de régulation du flux utero placentaire paraissent particulièrement sensibles à 2 facteurs : l'apport nutritionnel et le travail physique durant la grossesse.

    Au total un véritable cycle biologique, perpetué par les conditions de vie des familles pauvres contribue au développement insatisfaisant des enfants de ces familles.

    Mots-clés Pascal : Mère, Malnutrition, Placenta, Foetus, Mexique

    Mots-clés Pascal anglais : Mother, Malnutrition, Placenta, Fetus, Mexico

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Cote : 1998

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.