logo BDSP

Base documentaire


  1. Prevalence of iron deficiency and iron-deficiency anaemia in Benin.

    Article - En anglais

    L'utilisation de plusieurs indicateurs indépendants des réserves en fer permet d'améliorer la spécificité du diagnostic d'une carence en fer et ce, particulièrement en contexte tropical où diverses pathologies infectieuses, inflammatoires etc..., influencent les résultats des indicateurs biologiques de carence en fer.

    L'étude a été réalisée sur 3000 sujets choisis au hasard après tirage à 2 degrés parmi la population de 3 provinces du Sud Benin, en zone urbaine et rurale.

    L'échantillon comprend 448 enfants âgés de 6 à 24 mois, 501 de 25 à 72 mois, 508 de 6 à 14 ans, 517 femmes en âge de procréer, 441 femmes ménopausées et 519 hommes adultes.

    L'hémoglobine, l'hématocrite, le volume globulaire moyen, le fer serique, la capacité de fixation de la transferrine, la ferritine serique ont été dosés.

    Une électrophorèse de l'hémoglobine et une recherche de plasmodiuma été effectuée.

    Les résultats montrent qu'il existe entre les zones urbaine et rurale et pour ces différents indicateurs du statut en fer peu de différences pour chaque groupe d'âge et de sexe.

    La fréquence de l'anémie n'est pas significativement différente selon les principaux phenotypes.

    Des plasmodiums ont été retrouvés sur goutte épaisse chez 95,5% des sujets.

    Les prévalences de l'anémie ou de la carence en fer ne sont pas liées à la densité de plasmodium.

    Les auteurs discutent la validité des indicateurs du statut en fer en particulier en contexte tropical.

    Mots-clés Pascal : Carence alimentaire, Fer, Anémie, Prévalence, Hémoglobine, Paludisme, Milieu rural, Milieu urbain, Bénin

    Mots-clés Pascal anglais : Nutrional deficiency, Iron, Anemia, Hemoglobin, Malaria, Rural environment, Urban environment

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Cote : 1587

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.