logo BDSP

Base documentaire


  1. Insufficient processing of cassava induced acute intoxications and the paralytic disease Konzo in a rural area of Mozambique.

    Article - En anglais

    A partir de la survenue de 11 cas de paralysie en octobre 1982 dans le même district du Mozambique, les auteurs se sont livrés à une enquête médico-sociale afin de vérifier la responsabilité du manioc.

    Sept sujets ont pu être examinés : ils présentaient une paraparésie spastique bilatérale et symétrique des membres inférieurs, avec exagération des réflexes rotuliens ; cinq d'entre eux ne pouvaient pas marcher sans aide.

    Deux souffraient également de troubles de l'élocution ; aucun n'avait de troubles sensitifs.

    Dans l'organisme, le cyanure est métabolisé sous forme de thyocyanate, puis éliminé dans les urines.

    Les risques d'intoxication liés au manioc augmentent en cas de pauvreté du sol en potassium, de sécheresse prolongée, d'exploitation de la variété amère, de manque d'autres sources alimentaires et de carence protéique.

    Ces situations sont de plus en plus souvent rencontrées en Afrique : l'intoxication peut alors prendre l'aspect aigu et spectaculaire de la paralysie bilatérale des membres inférieurs rapportée ici, mais elle se manifeste également par des symptomes plus pernicieux (diarrhée, vomissements, palpitations, anorexie, faiblesse musculaire, apathie,). Pour en réduire la fréquence, il faut corriger les situations sus-citées et apprendre aux populations à utiliser les procédés de traitement post-récolte les plus susceptibles de réduire la production de cyanure dans la racine.

    Mots-clés Pascal : Nutrition, Intoxication, Paralysie, Intoxication alimentaire, Aliment, Mozambique

    Mots-clés Pascal anglais : Nutrition, Poisining, Paralysis, Food poisoning, Food, Africa

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.