logo BDSP

Base documentaire


  1. Child fostering, health and nutritional status : the experience of Swaziland.

    Article - En anglais

    Dans beaucoup de pays en voie de développement, les femmes s'impliquent de plus en plus dans des activités économiques éloignées de leur domicile, et placer les enfants en nourrice à long terme devient une pratique de plus en plus répandue.

    On suppose généralement et les études le confirmeraient, que ces enfants placés présentent des risques accrus de malnutrition et de morbidité parce qu'ils bénéficient de moins d'attention et de soins que s'ils vivaient avec leur mère.

    L'étude présentée ici est basée sur les données rurales de l'enquête nationale nutritionnelle du Swaziland en 1983 randomisée sur l'ensemble de la population.

    Trois groupes d'enfants ont été définis-un groupe d'enfants confiés à des nourrices à plein temps, un groupe d'enfants confiés à des nourrices au moins une moitié de l'année et enfin les autres.

    Ces résultats contrastent avec ceux des autres études.

    Il faut cependant noter que ces dernières étaient basées sur des enfants hospitalisés, et donc sujettes à des biais importants de recrutement.

    Une autre explication possible peut correspondre au fait qu'au Swaziland, confier les enfants est courant et culturellement bien accepté.

    Les auteurs avancent une autre hypothèse-l'éventualité d'une sélection par les familles des enfants qui leur paraissent les plus robustes pour supporter un placement.

    Mots-clés Pascal : Enfant, Indicateur nutritionnel, Malnutrition, Nutrition, Statistique, Swaziland, Santé physique

    Mots-clés Pascal anglais : Child, Nutritional indicator, Malnutrition, Nutrition, Statistics, Swaziland, Physical health

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Cote : 13692

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.