logo BDSP

Base documentaire


  1. Vitamin A deficiency in Brazil : perspectives for food production oriented interventions.

    Article - En anglais

    Le nord-est du Brésil, avec ses 14 millions d'habitants, est une région où le déficit en vitamine A représente un problème important de santé publique.

    Le propos ici est d'étudier la consommation alimentaire de cette région et de réfléchir sur les moyens de la modifier en faveur d'apports plus importants en vitamine A. Si le déficit en vitamine A existe au Brésil, il ne paraît pas provoquer autant de cécités qu'en Asie ou en Afrique.

    La xérophtalmie survient surtout dans une région semi-aride du nord-est (Sertao), mais plus chez des enfants de moins de 2ans, ce qui est différent de l'âge de survenue en Asie et Afrique (3 à 5 ans).

    La différence observée est peut-être due à un allaitement maternel plus court au Brésil.

    Plusieurs Etats du nord-est ont mis en route des distributions massives de doses de vitamine A mais ces actions ne règlent pas le problème à long terme.

    Les régimes des campagnes sont plus pauvres en vitamine A que ceux des villes.

    Dans le sud du Brésil, la source principale de vitamine A est constituée par des produits laitiers, dans le nord-est, ce sont les végétaux qui tiennent cette place.

    Plusieurs produits facilement cultivables et riches en vitamine A ne sont plus consommés.

    Des programmes pour la promotion de la production de variétés riches en vitamine A dans le nord-est sont nécessaires.

    Une information sur les implications d'un allaitement maternel de courte durée doit aussi être envisagée.

    Mots-clés Pascal : Rétinol, Alimentation, Nutrition, Agriculture, Production, Consommation alimentaire, Brésil

    Mots-clés Pascal anglais : Retinol, Feeding, Nutrition, Agriculture, Production, Food intake, Brasil

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Cote : 10345

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.