logo BDSP

Base documentaire


  1. Nutritional status of Jamaican children in an economic depression.

    Article - En anglais

    A la Jamaïque, entre 1979 et 1984, le prix de la nourriture a grimpé en flèche.

    Cela était dû en partie à la dévaluation du dollar jamaïcain.

    Alors qu'en 1979 on estimait que 92% du salaire minimum permettait de nourrir une famille de 5 personnes, il en fallait 276% en 1984.

    On trouva alors des cas de malnutrition sévère et une étude fut menée afin de connaître l'influence de la crise sur l'état nutritionnel des enfants.

    Afin d'établir des comparaisons, on fit en 84une enquête sur 227 enfants dans deux quartiers urbains pauvres de Kingston avec la même méthodologie qu'une enquête faite en 79 sur 211 enfants.

    Par rapport aux résultats de 1979, ceux de 84 montraient une amélioration significative du niveau d'éducation des mères et de l'aménagement des latrines.

    En 79,11% des enfants de 6-8 mois et 8% de 9-11 mois, étaient allaités au sein contre respectivement 80% et 59% en 84.

    L'état nutritionnel des enfants n'avait pas changé : selon la classification de Waterlow, il y avait 19% de malnutrition légère et 3% de malnutrition modérée et grave en 79 contre 12% et 3% en 84.

    L'indice T/A montrait une amélioration significative en 84 chez les 12-23 mois.

    L'hypothèse selon laquelle la malnutrition des enfants serait un indicateur sensible de la santé de l'économie n'est pas vérifiée ici.

    Ces résultats suggèrent qu'il existerait un phénomène d'adaptation mis en jeu dans de telles situations d'urgence.

    Mots-clés Pascal : Nouveau né, Crise économique, Allaitement, Statut socioéconomique, Nutrition, Malnutrition, Jamaïque

    Mots-clés Pascal anglais : New born, Economic crisis, Breast feeding, Socioeconomic status, Nutrition, Malnutrition, Jamaica

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Cote : 4617

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.