logo BDSP

Base documentaire


  1. Is it worthwhile breast-feeding ?

    Article - En anglais

    Malgré les multiples recommandations en faveur de l'allaitement maternel, de nombreuses mères préfèrent nourrir leur nouveau-né, puis leur nourrisson avec du lait artificiel.

    Cette attitude s'est surtout manifestée depuis les années 50, secondairement à la mise sur le marché de lait en poudre « adapté » aux besoins des très jeunes enfants.

    L'absence d'efficacité des recommandations provient peut-être du manque de clarté dans l'exposé des avantages liés à l'allaitement maternel.

    On peut diviser ces derniers en trois familles : avantages immunologiques, nutritionnels et psychologiques.

    C'est aux deux premières que l'auteur s'est attaché dans cet article de synthèse qui concerne les conséquences de l'allaitement dans les pays développés et non dans les pays en développement.

    Au plan immunologique, l'analyse du lait maternel révèle sa richesse en immunoglobuline A (anticorps dirigés contre de nombreux virus, bactéries ou parasites et même contre certains allergènes alimentaires), en lactoferrine (glycoprotéine spécifique du lait maternel qui limite la disponibilité du fer alimentaire pour la flore bactérienne pathogène de l'intestin) et en lyzozyme (facteur catalysant l'hydrolyse des liaisons moléculaires situées sur la paroi des bactéries).

    Qu'ils soient spécifiques d'un agent infectieux, comme les IgA ou non-spécifiques comme la lactoferrine ou le lyzozyme, ces éléments peuvent agir de concert pour combattre les germes pathogènes.

    Mots-clés Pascal : Allaitement, Statistique, Immunologie, Valeur nutritive, Protéine, Glucide, Enzyme, Hormone, Croissance, Lipide, Lait maternel

    Mots-clés Pascal anglais : Breast feeding, Statistics, Immunology, Nutritive value, Proteins, Carbohydrate, Enzyme, Hormone, Growth, Lipids, Breast mild

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.