logo BDSP

Base documentaire


  1. Energy balance in lactating undernourished Indian women.

    Article - En anglais

    Malgré des apports alimentaires généralement peu augmentés, les femmes allaitent (d'où une fuite de calories par le lait), sans perdre beaucoup de poids.

    Cette constatation a conduit à formuler l'hypothèse de mécanismes adaptés au niveau des dépenses énergétiques, mais on manque généralement de données à long terme.

    Tel est l'objet de cette étude.

    Huit femmes en apparente bonne santé et issues d'un milieu socio-économique urbain peu favorisé ont été suivies au cours des six mois succédant à leur accouchement.

    Ont été mesurés :

    • le métabolisme basal par calorimètrie indirecte (avec comparaison à un groupe contrôle de 13 femmes de même corpulence, mais non enceintes et non allaitantes),

    • la production de lait sur 24 heures, par pesée du nourrisson avant et après chaque tétée au cours de la journée,

    • l'activité physique par un questionnaire d'où ont été extrapolées les dépenses d'énergie liées à l'activité,

    • la prise alimentaire par la méthode du rappel des 24 heures et ce sur une semaine.

    Toutes ces mesures eurent lieu chaque mois pendant une demi-année..

    L'hypothèse est liée à la faible corpulence des femmes allaitantes et des témoins ; il est possible que cette maigreur reflète une certaine sous-nutrition, elle-même source de réduction du métabolisme basal qui pourrait masquer un effet d'économie sur les dépenses de base liées à l'allaitement.

    D'autres études seraient souhaitables sur des femmes un peu plus rondes.

    Mots-clés Pascal : Nutrition, Mère, Allaitement, Malnutrition, Besoin nutritif, Coût, Energie, Inde

    Mots-clés Pascal anglais : Nutrition, Mother, Breast feeding, Malnutrition, Nutrient requirement, Costs, Energy, India

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.