logo BDSP

Base documentaire


  1. Apolipoprotein A1 as an early index protein-energy malnutrition.

    Article - En anglais

    Les lipoprotéines sont des particules mixtes, protéiques et lipidiques, qui servent à transporter les lipides dans le sang ; l'apolipoprotéine A1 est l'une de ces protéines, et intervient plus particulièrement dans les HDL.

    Son turn-over est rapide, ce qui pourrait lui conférer un rôle de marqueur nutritionnel.

    Cette étude a voulu le vérifier sur des enfants sénégalais. 22 enfants souffrant de malnutrition protéino-énergétique (MPE) non compliquée ont été comparés à 27 enfants témoins du même âge moyen (19-20 mois).

    Un dosage de protéines plasmatiques a été effectué en début d'étude, puis en cours de la réalimentation pour le groupe malnutri.

    Avant toute renutrition, le groupe atteint de MPE avait des faibles taux d'albumine (25,5 contre 39,9g/l), de préalbumine (0,08 contre 0,13g/l) et d'Apo A1 (O, 61 contre 0,98g/l).

    Avec la renutrition, la préalbumine ne remonte significativement dans le groupe malnutri qu'au bout de 15 jours (0,17g/l), alors que la normalisation de l'Apo A1 est plus précoce (0,92g/l au 8e jour).

    L'Apo A1 apparaît donc comme plus sensible à la renutrition que la préalbumine ; de plus, elle a l'avantage d'être peu ou pas sous l'influence des facteurs infectieux, et donc de refléter plus spécifiquement l'état nutritionnel que la préalbumine.

    Au bout de 22 jours de renutrition, l'Apo A1 est plus élevée dans le groupe MPE qu'elle ne l'était en début d'étude dans le groupe témoin (1,26 contre 0,98g/l).

    Mots-clés Pascal : Lipoprotéine, Indicateur, Indicateur nutritionnel, Malnutrition, Protéine, Sérum, Taux, Sénégal

    Mots-clés Pascal anglais : Lipoprotein, Indicator, Nutritional indicator, Malnutrition, Proteins, Serum, Ratio, Senegal

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.