logo BDSP

Base documentaire


  1. Patterns of variability in the nutrient intake of nutritionnally vulnerable pregnant women.

    Article - En anglais

    Prendre les décisions satisfaisantes pour l'échantillonnage dans les études visant à mettre en évidence les relations entre apports alimentaires et conséquences biologiques, nécessite une connaissance des variations intra et inter-individuelles des mesures des apports.

    Ceci est très mal connu chez les femmes enceintes à risque dans les PVD.

    D'après des données mensuelles de pesée des aliments consommés sur trois jours, obtenus auprès de 783 femmes indonésiennes rurales, entre le 6ème et le 9ème mois de grossesse, les auteurs ont estimé les variances des apports en énergie, protéines, lipides, équivalent-rétinol, entre chacun de ces mois de grossesse et le dernier mois de grossesse.

    Pour chacun des 6ème, 7ème, 8ème et 9ème mois, les rapports de variance intra-individuelle sur la variance inter-individuelle de l'apport calorique et de l'apport protéique étaient inférieurs à 1. Ces résultats montrent que l'apport moyen durant le 3ème trimestre de gestation peut être mesuré avec une assez bonne précision avec deux mesures par individu.

    Dans leur discussion, les auteurs soulignent que lorsqu'il s'agit de prévoir le nombre de mesures nécessaires pour une étude, il apparaît important de prendre en compte le nutriment considéré, la période d'apport que l'on veut estimer ainsi que le type de mesure que l'on souhaite (moyenne, différence de moyenne ou coefficient de régression).

    Mots-clés Pascal : Gestation, Valeur nutritive, Energie, Protéine, Corps gras alimentaire, Rétinol, Nutrition, Milieu rural, Méthodologie, Statistique, Indonesie

    Mots-clés Pascal anglais : Pregnancy, Nutritive value, Energy, Proteins, Edible fat, Retinol, Nutrition, Rural environment, Methodology, Statistics, Indonesia

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.