logo BDSP

Base documentaire


  1. The role of Croatian public health service during the homeland war 1991-1992.

    Article, Communication - En anglais

    International congress of military medicine. Augsburg DEU, 1994/06/05.

    Durantla guerre civile de 1991-1992, une responsabilité particulière a reposé sur le service d'épidémiologie et de santé publique.

    La Croatie était un pays quie venait d'être reconnu ; celui-ci possédait un service de santé publique bien établi mais était dépourvu de service de santé militaire quand il fut attaqué en juin 1991 par une des armées le mieux organisées en Europe, l'armée yougoslave.

    Un type centralisé de gestion de crise de santé publique fut adopté avec un Etat-Major médical, des laboratoires spéciaux et des équipes d'intervention ayant Zagreg comme emplacement, et des lignes verticales de communication S'étendant à tous les services épidémiologiques locaux et à toutes les autorités sanitaires en campagne.

    Durant l'hiver 1992, un tiers du territoire de la République s'était transformé en champ de bataille.

    Sept cent mille personnes (15% de l'ensemble de la population) avaient dû quitter leur maison à cause des importants dommages dont souffraient les bâtiments, de la férocité des combats ou de l'épuration ethnique.

    Un véritable nouveau combat s'est engagé quand il fallut pouvoir aux besoins d'ordre sanitaire.

    Mots-clés Pascal : Service santé, Guerre, Population, Epidémiologie, Croatie, Homme, Europe

    Mots-clés Pascal anglais : Health service, War, Population, Epidemiology, Croatia, Human, Europe

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 95-0354259

    Code Inist : 002B30A03A. Création : 01/03/1996.