logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Fulltext. Indices stégomyiens et situation épidémiologique de la fièvre jaune en zone rurale de Côte d'Ivoire.

    Article - En français

    Fulltext.

    Traduction en anglais : Stegomiyan indices and epidemiology of yellow fever in a rural area of Ivory coast.

    La région de M'bahiakro, occupée par les N'gain, dans le centre de la Côte d'Ivoire, a été le théâtre d'une épidemie de fièvre jaune en 1982.

    Elle rassemble tous les critères d'une émergence cyclique du virus amaril compte-tenu du schéma épidémiologique actuel de la fièvre jaune en Afrique.

    Ceci a conduit l'ORSTOM, en collaboration avec l'Institut PASTEUR de Côte d'Ivoire, à créer dans cette région une zone-pilote de surveillance épidémiologique de la fièvre jaune.

    La région N'gain, peuplée de 12 000 habitants répartis en 20 villages de 100 à 2000 âmes, est située dans un secteur préforestier ou règne un climat du type de transition atténuée avec une saison sèche et une saison des pluies comportant deux pics de précipitations (mai et octobre), pour un volume annuel moyen faible (1172 mm).

    L'approvisionnement en eau de plusieurs villages est difficile du fait de la rareté des sources, puits et rivières.

    Cette situation conduit les villageois à constituer des réserves d'eau de pluie dans divers types de récipients.

    Des enquêtes ont été effectuées de février à juillet dans les 20 villages de la région.

    Dans chaque unité d'habitation, toutes les pièces ont été recensées et visitées.

    Les réserves d'eau ont été prospectées, celles qui hébergeaient des stades pré-imagos de Culicidae ont été comptées comme gites positifs et les larves et nymphes ont été parfois prélevées.

    Les nymphes ont été mises en élevage et les larves conservées.

    Mots-clés Pascal : Fièvre jaune, Arbovirose, Virose, Infection, Epidémiologie, Homme, Zone rurale, Côte d'Ivoire, Afrique, Zone, Pilote, Surveillance sanitaire

    Mots-clés Pascal anglais : Yellow fever, Arbovirus disease, Viral disease, Infection, Epidemiology, Human, Rural area, Ivory Coast, Africa, Zone, Pilot, Sanitary surveillance

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 95-0262405

    Code Inist : 002B05C02I1B. Création : 01/03/1996. Dernière mise à jour : 16/02/2016.