logo BDSP

Base documentaire


  1. Les concentrations de populations en milieu ouvert urbain.

    Thèse/mémoire - En français

    Les risques sanitaires liés aux concentrations de populations ont été abordés sur trois lieux différents : dans les grandes agglomérations étudiantes, dans les stations balnéaires et lors d'événements exceptionnels.

    Les zones piétonnes et la concentration des bars favorisent ces rassemblements humains.

    Les comportements collectifs déviants et la consommation excessive d'alcool contribuent entre autre à la dégradation de l'environnement des lieux.

    La population et l'habitat des quartiers concernés se modifient, des conséquences sur la santé publique apparaissent et le sentiment d'insécurité grandit.

    La société civile réagit alors en se regroupant en associations.

    Les pouvoirs publics tentent d'apporter des réponses sporadiques aux problèmes qui surgissent, mais leurs actions sont souvent répressives et limitées.

    Une méthode approchée de gestion de ces lieux est développée.

    Elle consiste à accueillir des données auprès des services publics.

    Elle est complétée par un questionnement approfondi des acteurs directement concernés.

    L'utilisation d'une gestion plus transversale, favorisant la coordination des services publics, amène une meilleure connaissance de la situation et permet à un grand nombre d'acteurs d'intervenir dans le processus de résolution.

    Les associations seront placées au centre du système d'évaluation que les services publics mettront en oeuvre.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Milieu urbain, Association, France, Lutte

    Mots-clés Pascal anglais : Urban environment, Association, France, Struggle

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OL95/0097

    Code Inist : 002B30A02A. Création : 01/03/1996.