logo BDSP

Base documentaire


  1. Etude de la disparition des Escherichia Coli dans les rivières normandes.

    Thèse/mémoire - En français

    La pollution bactérienne d'origine fécale charriée par les rivières normandes est en partie responsable de la détérioration de la qualité des eaux côtières.

    Les facultés des eaux de surface à éliminer les entérobactéries sont reconnues.

    Par contre, les auteurs ne s'accordent pas quant aux mécanismes qui interviennent dans ce processus.

    Jusqu'à présent, les études réalisées sur le terrain avaient pour but de déterminer le pouvoir autoépurateur de la mer.

    Aussi, ce travail relate la mise au point d'un protocole spécifique d'étude in situ des rivières de gabarit modeste.

    Une expérience de jour et de nuit a été réalisée afin de mettre en évidence l'influence de l'ensoleillement sur la disparition des E. Coli.

    Pour chacune des rivières, une estimation des capacités épuratoires diurnes et nocturnes a été déterminée.

    Nous avons pu constater, comme d'autres auteurs auparavant, une corrélation entre pouvoir épurateur et la luminosité.

    Dans une optique de poursuite de cette étude, une réflexion sur les difficultés rencontrées dans ce travail (pollutions parasites) et sur les critères d'estimation des capacités épuratoires aboutit, en conclusion de ce mémoire, à des propositions d'améliorations du protocole.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Cours eau, Efficacité, Soleil, France

    Mots-clés Pascal anglais : Stream, Efficiency, Sun, France

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OL95/0053

    Code Inist : 002B30A02A. Création : 01/03/1996.