logo BDSP

Base documentaire


  1. Mortalité maternelle et structure des naissances : une explication possible de la surmortalité en France.

    Article - En français

    Le taux de mortalité maternelle est plus élevé en France que dans la plupart des pays européens de niveau sanitaire équivalent.

    L'analyse des taux français montre que l'évolution, entre 1975 et 1991, de la distribution des naissances selon l'âge des mères explique 14% des décès maternels de 1991.

    La proportion des naissances issues de mères de 30 ans et plus est passée de 21% en 1976 à 37% en 1991 en France, contre seulement 32% en Angleterre-Galles.

    Les taux bruts de mortalité maternelle en 1988-1990 sont en France de 9,4 décès pour 100.000 naissances vivantes et de 7,4 en Angleterre-Galles.

    Le taux standardisé français est de 8,6 après standardisation directe sur la structure d'âge des mères au Royaume-Uni.

    L'écart entre le taux brut (9,4) et le taux standardisé (8,6) est dû au fait que 18 décès parmi les 210 décès de la période sont imputables à la distribution de l'âge des mères en France.

    (résumé d'auteur).

    Mots-clés Pascal : Mortalité, Mère, France, Royaume Uni, 1975-1991, Taux standardise

    Mots-clés Pascal anglais : Mortality, Mother, France, United Kingdom, Standard rate

    Notice produite par :
    DEP93 - Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.