logo BDSP

Base documentaire


  1. L'éthique et la personnalité de l'alcoolo-dépendant.

    Article - En français

    L'éthique se trouve continuellement face à un processus de révision.

    L'évolution moderne de l'éthique a conduit à une nouvelle définition de la relation médecin-malade.

    L'approche « moraliste » de l'alcoolique permet d'arriver à la conclusion que nombre d'alcoolomanes sont victimes de la grande disponibilité de l'alcool, d'autres facteurs familiaux et de la dégradation de la morale publique.

    Plus tardivement les troubles éthiques font partie de la maladie alcoolique.

    La question de savoir si l'alcool est « bon » ou « mauvais » est sujette à plusieurs analyses développées ici.

    Le traitement de l'alcoolique est abordé en fonction du consentement du malade, de la famille ou de la pression de l'autorité judiciaire.

    Il y a encore beaucoup de médecins qui limitent le traitement des alcooliques aux soins d'urgence et de désintoxication.

    La compréhension du malade et l'éclaircissement de ses motivations représentent la base de la thérapeutique de la personnalité de l'alcoolique.

    (résumé de l'auteur).

    Mots-clés Pascal : Alcoolisme, Ethique, Traitement, Relation soignant soigné, Programme sanitaire, Représentation sociale

    Mots-clés Pascal anglais : Alcoholism, Ethics, Treatment, Health staff patient relation, Sanitary program, Social representation

    Notice produite par :
    CFDSP - Centre Français de Documentation en Santé Publique

    Cote : R.02.06.A.0695

    Code Inist : 002B30A03A. Création : 01/03/1996.