logo BDSP

Base documentaire


  1. Maquiladoras y mujeres fronterizas : beneficio o dano a la salud obrera ?

    Article - En ESP

    Traduction en anglais : Border women and maquiladoras : benefit or detriment to workers'health ?

    Dans cet article on analyse l'impact des conditions de travail sur la santé des femmes qui travaillent dans usines de montage connues sous le nom de « maquiladoras ».

    On a étudié un échantillon de 480 femmes résidentes de Tijuana, ayant des caractéristiques socio-économiques similaires.

    Sur le total, 120 femmes travaillaient dans des usines d'électronique, 120 dans l'industrie textile, 120 dans le tertiaire et les 120 autres n'avaient pas d'histoire professionnelle.

    Ona tracé un profil de santé comparatif, en considérant les aspects physiques et psychosociaux.

    Pour cela on a utilisé des instruments récents qui ont permis de mesurer le degré de dépression, de nervosité, d'empêchements fonctionnels et le sens du contrôle de sa propre vie.

    Les réponses ont été obtenues à partir d'enquêtes individuelles dans la communauté.

    Bien que l'on ait observé des niveaux élevés de dépression et une sensation faible de contrôle de sa propre vie dans le groupe des femmes assembleuses, les résultats indiquent que ces ouvrières - particulièrement celles de l'industrie électronique - souffrent de moins d'empêchements fonctionnels et de nervosité que les travailleuses du secteur tertiaire.

    En même temps, on a détecté un plus grand risque de donner le jour à des enfants ayant un faible poids de naissance, chez les ouvrières assembleuses.

    Mots-clés Pascal : Travail, Femme, Etat dépressif, Statut socioéconomique, Mexique

    Mots-clés Pascal anglais : Labour, Woman, Depression, Socioeconomic status, Mexico

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.