logo BDSP

Base documentaire


  1. An outbreak of whooping cough in a highly vaccinated urban community.

    Article - En anglais

    Une épidémie de coqueluche a touché la ville du Cap entre juin 1988 et mai 1989, provoquant 292 hospitalisations d'enfants dont la moitié avait moins de 6 mois ; les données hospitalières sous-estimant l'importance réelle de l'épidémie, une enquête a été conduite dans 4 écoles maternelles de la ville auprès de203 enfants âgés de 3 à 7 ans.

    Le taux d'attaque moyen de la coqueluche était de 33% ; il s'élevait à 67% pour les enfants non vaccinés ou n'ayant reçu qu'une dose de DTC ; il était un peu plus élevé chez les filles.

    La couverture vaccinale de la population concernée a été estimée entre 81 et 91%. Les investigations pratiquées chez les enfants hospitalisés ont permis d'isoler un sérotype 1,2,4 contre lequel le vaccin produit en Afrique du Sud, comportant les agglutinogènes 1,2 et 3 est efficace comme en témoigne la réduction considérable de la mortalité liée à la coqueluche, en particulier chez les enfants noirs.

    L'épidémie peut cependant s'expliquer par la constitution progressive d'un réservoir d'enfants susceptibles comprenant les 10 à 30% d'échecs vaccinaux, les 10 à 20% d'enfants non vaccinés et les enfants trop jeunes pour avoir reçu toutes les doses.

    Mots-clés Pascal : Coqueluche, Epidémiologie, Age, Variable, Vaccin, Mortalité, Enfant, Milieu urbain

    Mots-clés Pascal anglais : Whooping cough, Epidemiology, Age, Variability, Vaccine, Mortality, Child, Urban environment

    Notice produite par :
    CIE - Centre International de l'Enfance et de la Famille

    Code Inist : 002B30A11. Création : 01/03/1996.